Сетевая библиотекаСетевая библиотека
Le Secret De L'Esprit Et Du Corps Gianluca Pistore Oreste Maria Petrillo Le Secret De L’Esprit Et Du Corps Le Vrai Parcours Pour Obtenir le SuccèsAvec Simplicité En Suivant Les Synergies Correctes Par Oreste Maria Petrillo et Gianluca Pistore Graphique de couverture Giuseppe di Somma Traducteur Anna Mori Table of Contents CLAUSE DE NON RESPONSABILITE (#u803a76ee-ec16-5144-af44-e8fd131697a3) INTRODUCTION DE SLY (#u88249d5a-8618-589a-bdb0-5aa2c7a23ca9) AVANT DE COMMENCER (#uaa644a52-cba1-5cf3-8ccd-3406c6bed2ff) FIN (#ud7a560a4-2916-5f8f-b9cb-a9db8b40fba5) Prologue (#u3b88123b-2df9-5225-87fd-389abe9c3431) 1 (#uc2b476e2-4494-5d24-8c07-c30e877f2d45) 2 (#u2aae88a6-7220-51d2-ad89-4303b58a1d27) 3 (#u53da2839-24a1-5cec-83f3-6c8940216d86) 4 (#litres_trial_promo) 5 (#litres_trial_promo) 6 (#litres_trial_promo) 7 (#litres_trial_promo) 8 (#litres_trial_promo) 9 (#litres_trial_promo) 10 (#litres_trial_promo) 11 (#litres_trial_promo) 12 (#litres_trial_promo) 13 (#litres_trial_promo) 14 (#litres_trial_promo) 15 (#litres_trial_promo) 16 (#litres_trial_promo) 17 (#litres_trial_promo) 18 (#litres_trial_promo) 19 (#litres_trial_promo) 20 (#litres_trial_promo) Epilogue (#litres_trial_promo) DEBUT (#litres_trial_promo) CLAUSE DE NON RESPONSABILITE ATTENTION: La lecture de ce livre vous pourrait rendre plus forts, pleins d’énergie et bien-être. Vous penserez d’être invincibles: en suivant les exercices du manuel vous deviendrez irrésistibles, sculptés et merveilleux. Les auteurs déclinent toute responsabilité en cas de harcèlements subis par femmes qui ne sauront pas vous résister ou dommages causés à hommes peu prudents qui chercheront à séduire nos lectrices. CLAUSE DE NON RESPONSABILITE: Les auteurs vous invitent à ne pas acheter ce manuel. Il vous fera devenir fou en faisant vous sentir des Sissy. Il vous portera à la crise physique en portant à atteindre des résultats extraordinaires. Il vous portera à la crise économique : vos pantalons seront très larges, et aussi les mailles. Au contraire les chemises seront à jeter: votre poitrine y explosera dans. Vos mains deviendront plus grandes et dures, votre anneau se rompra, la ceinture des pantalons se cassera lors vous éternuiez. Votre abdomen sera ainsi sculpté que votre femme pourrait croire d’être dans le lit avec Schwarzenegger. Ne vous attendez pas que nous serions capables d’améliorer votre visage. Les miracles nous ne sont pas accordées. CLAUSE DE NON RESPONSABILITE 2.0: Les auteurs déclinent toute responsabilité pour ce qui a étéécrit ci-dessus. Il ne faut pas considérer ce livre comme un substitutif d’un traitement de médicine ou d’un exercice dans la salle de gym. Si vous êtes malades, traitez-vous; si vous voulez perdre du poids, vous ne devez pas penser que vous le ferez seulement en lisant. OBJECTIF DES AUTEURS: Vous vendre le livre en vous faisant croire qu’il vous rendra plus forts, mieux formés et sculptés, pleins de bien-être et énergie. TECHNIQUE DE MARKETING: En vous faisant obtenir les résultats mentionnés avant, vous conseillerez à vos amis d’acheter le livre. Donc, nous tenons cela vraiment à cœur:-) OBJECTIF DU LIVRE: Vous convaincre de le fermer pour aller à la salle de gym. INTRODUCTION DE SLY La préface que Sylvester Stallone (n’) a (pas) écrit pour nous: «Tu es trop musculeux»ainsi ils me repoussèrent quand je me proposais pour le rôle de protagoniste du film écrit par moi-même. Ils me proposèrent un montant incroyable d’argent pour vendre le scénario aussi que de me retirer de l’affaire. Ils disaient que je n’aurais jamais pu faire l’acteur, que je n’aurais pas été bon pour le rôle. Je résistais : Rocky c’était moi. Ce film nait un jour quand je me disaisPourquoi je ne prends pas cet image de moi-même et je ne cherche pas àécrire quelque chose sur l’esprit d’une personne qui se cache derrière son aspect rude?”* Cela est Rocky, un boxeur fort, un combattant dur, un homme qui ne lâche jamais et qui a un grand cœur, qui même si forcéà faire le bourreau pour la criminalité organisée, cherche à réaliser quelque chose pour améliorer sa vie. Rocky est un film d’amour* il n’est pas une simple histoire d’un boxeur. C’est l’histoire d’un homme qui ne lâche pas, qui combat dans la vie pour atteindre les résultats qu’il rêve. Pendant ma carrière dans le cinéma j’ai souffert beaucoup d’accidents, j’ai suivi beaucoup entraînements et régimes différents et de souvent cela m’a rendu faible, il m’a fait sentir mal. Pendant l’entraînement pour Rocky II, avec le deux fois Mr. Olympia Franco Columbu, je me suis déchiré le muscle pectoral qui m’a forcéà me soumettre à une opération durée quatre heures. Je suis retourné tout de suite sur le plateau pour les tournages et le résultat est encore bien visible: dans le film j’ai changé la garde,pas pour surprendre Apollo (comme j’ai raconté) mais puisque je ne réussissais pas encore àboxer trop bien en raison des séquelles de l’opération.** Pour le film Victory mon régime consistait dans seulement 200 calories par jour, exclusivement des nourritures protéiques et une pomme de terre quand je me sentais m’évanouir. Pour Rocky III je commençais la journée en courant deux milles, ensuite 18 round de boxe, deux heures d’haltérophilie et saut à la corde. Dans l’après-midi, après une petite somme, autres deux milles de course. A ces temps-là il n’y avait pas beaucoup d’information concernant l’alimentation et j’utilisais méthodes extrêmes pour maigrir ou prendre du poids, j’arrivais même à me cannibaliser. J’ai suivi entraînements et régimes insalubres. J’ai massacré mon corps, c’est pour cela que je ne conseille à personne de suivre mon conseil. Aujourd’hui je m’entraîne régulièrement tous les matins, tandis que dans l’après-midi je suis les affaires. Mon alimentation et saine et correcte. Je cherche à me nourrir de façon balancée et je vif avec un pourcentage de masse grasse d’environ 6%, quand je dois faire un film je décroisla masse jusqu’à4%. Mon record était,pour le filmRocky IV, celui d’arriver à3.7% de masse graisse. Je considère l’entraînement du physique comme synonyme de discipline, ordre mental et persévérance. Aucune personne peut frapper dur comme la vie, fort n’est pas celui qui n’est pas laissé sur le carreau, mais celui qu’une fois laissé sur le carreau a la force de se relever. Je ne connais pas les raisons qui t’ont pousséà acheter ce livre, je ne sais pas pourquoi tu veux t’entraîner ou suivre un régime. Je ne sais pas si tu veux prendre du poids ou maigrir, si tu veux augmenter le volume de tes muscles ou les définir mieux, si tu es un lutteur ou un athlète... mais, qu’il que tu sois, libère-toi de la bête que tu as dedans! Tu sais, quand les autres personnes ne sont pas capables à faire une chose, ils disent à toi que tu n’es pas capable de la faire! Devant les adversités, lesrésistances de la vie, il n’est pas important quel est le poids des problèmes, nous ferons tous les efforts nécessaires pour le soulever! Il n’est pas important combien de poids tombera sur notre tête, nous ne nous agenouillerons pas. Il n’est pas important de quelle façon tu frappes, il est important comme tu es capable de résister aux frappes, comme tu sais recevoir les coups et, si tu serais laissée sur le carreau, comme tu as la force de te relever, ainsi tu es un gagnant! Toutes les fois que tu sentiras douleur, que tu te laisseras fléchir, que tu seras sur le point de lâcher, souviens-toi la phrase de mon entraineur, tu devras dire à toi-même: “Ehi… je n’ai pas entendu la cloche, un autre round encore?” Bonne lecture, Sly*** * Phrases réellement prononcées par Stallone pendant les diverses interviews ** Celles-ci et beaucoup d’autres informations ont été tirées du site officiel www.sylvesterstallone.com (http://www.sylvesterstallone.com) *** Pour plus de sureté nous répétons : Sly nous n’a point considérés mais nous sommes surs qu’il s’émouvrait et il serait d’accord avec ces mots. AVANT DE COMMENCER Le livre que vous avez dans vos mains ne vous racontera pas comme on peut maigrir sans suivre des régimes, ni il vous fera perdre7 kilos en 7 jours. Nos entraînements ne sont pas fondés sur la consommation de bananes, ni d’autres fruits. Nous ne proposons néanmoins entraînements qui ne vous font pas suerou que vous pouvez suivre commodément dans votre bureau pendant les pauses dutravail. Si vous êtes en train de chercher tout cela, fermez-vous immédiatement ce livre. Nous vous ferons suer, même seulement en lisant, et nous vous ferons travailler fermeà la salle de gym. Nos méthodes ne sont pas valides pour tout le monde. Elles sont valables pour les personnes déterminées qui ont l’envie de travailler à faire, et travailler à faire n’est pas commun.Donc, si vous êtes prêts à suer, c’est le livre pour vous. Il y a quelqu’un qui pourrait penser que les auteurs sont deux personnes maniaques de la salle de gym…il est vrai ! Mais on ne le dirait pas à nous voir. Nous ne sommes pas surhumains en raison de deux motifsvalables: nous n’utilisons pas ledopinget nous aimons êtreautonomesdans l’utilisation du papier hygiénique. Nous parlons de force, de muscles grands proportionnésau corps. Si tu voulais croitre de façon démesurée, tu pourrais le faireen utilisant nos techniques. Nous avons simplement choisi une autre voie. Si au contraire vous êtes arrivés jusqu’ici pour perdre quelques kilos pour l’été donc fermez le livre: nous avons la solution apte à vous, mais nous n’aimons pas votre motivation. Si, au contraire, vous voulez perdre quelques kilos pour toujours et vous voulez rester en bonne santé, donc c’est le livre pour vous. ALT! Arrivés à ce point beaucoup de personnes nous font remarquer que: - ils sont obèses en raison de problèmes génétiques - ils ont les hernies au dos ou les poils du nez incarnés qui empêchentleur entrainement Et arrivés à ce point, nous nousprésentons. Je m’appelle Oreste Maria Petrillo, je suis nait dans un bas-quartier, la vie m’a rendu timideet sansconfiance en moi-même. Je sentais le besoin d’avoir une cuirassephysiqueet mère nature m’a contenté: à 11-12 ans je pesais déjà90 kg. Maintenant si vous êtes en train de m’imaginer de même qu’un mini Schwarzenegger, vous feriez mieux à m’imaginer comme un petit Chiyonofuji (le plus fameux lutteur deSumo). C’est peut-être pour cette raison que je me suis approché au sportet auculturisme. La vie m’avait rendu timide, le sport m’a redonnée confiance en moi-même. J’ai commencéà m’entrainer avec les poids puisque je devais transformer ma cuirasse naturelle de graissedans une cuirasse forte demuscles. Ensuite, ma passion pour le sport est néede même quela connaissance du corps humain avec toutes ses péculiarités. Je me suis inscrit au cours universitaire en loimais j’étudiais de plus les textes de médicine, alimentation, biochimique que les livres dedroit (N.B. dans tout cas j’ai pris mon diplôme d’université et j’exerce la profession légale)! J’ai appris comme m’alimenter pour modifier mon corps, comme m’entrainer pour toute qualitéque je voudrais obtenir, force, masse ou résistance. J’ai acquis caractère et discipline, ténacité et détermination. Le sport et la connaissance m’ont changéet amélioré. Aujourd’hui je suis même un personal trainer qui aide les autres à sortir de leur cocon et devenir finalement des merveilleux papillons. J’ai découvert qu’il n’existe une force plus grande de la force de volonté et que le travail dur peut faire atteindre n’importe quel objectif, indépendamment du point de départ. Je partage mon expérience avec ceux qui me la demandent. J’aime me définir comme le constructeur d’hommes, du point de vuephysique etmental. Je m’appelle Gianluca Pistore, je suis haut 1,75 mt et il y a beaucoup d’annéesque je pèse 68 kg.Indépendamment du fait que je mange glaces, nutella, gâteaux, pizzas, petit pizzas, pain et pâte, j’ai les abdos en forme de tortue de l’âge de 14 ans et je suis né avec une circonférence thoraciquequi m’aurait déjà permis de concourir. A l’école J’aurais pu obtenir des marquesélevées sans étudier si je n’avais pas eu de problèmes: je suis nait avec le cordon ombilical enroulé autour lecou et en outre de risquer de mourir, ils m’ont cassél’épaule gauche et un nerf. Pendant les premiers six mois de vie je n’ai jamais déplacé le bras, donc à la suite d’une thérapie extrêmement douloureuse (qui m’a causé une bellehernie) je suis réussi àlever le majeurau docteur qui m’avait fait naitre. A trois ans et demi deux enfants m’ont fait tomber, je me suis lésinéquelques vertèbres cervicales en restant paralyséà l’hôpital. Ensuite, peut être grâce à un miracle, j’ai commencéà me déplacer encore. A 6 ans je me suis inscrit àKaraté. J’ai vaincu plusieurs championnats. A 16 ans ma condition physique s’est aggravée, ils m’ont conseillé (lire: obligé) à ne m’entrainer plus. J’avaisgrandiavec la terreur de me faire mal, avec la conviction d’être faible. Je confesse que je n’avais jamais pris une fille dans mes bras ayant peur que mon dos aurait pucéder. Pendant les entrainements j’étais faible et je sentais continuellement des douleursau col, au dos, aux bras et dans n’importe quelle partie de mon corps. Un jour à la salle de gym je me suis rendu compte que la presse avait été chargée avec plus du double du poids soulevé au maximum de mes performances. Je l’avais soulevépour réchauffe et quand je me suis aperçu d’avoir seulement un blocmental, tout avait changé complètement. L’étude de l’esprit commença à me fasciner de même que la façon dans laquelle l’esprit peut modifier les résultatsqu’on peut obtenir dans le domaine financier, sportif et personnel. J’ai commencéàétudier la PNL en suivant les plus grands expertsmondiaux en matière, j’ai suivi le séminaire d’Anthony Robbins, j’ai marché sur lescharbonsardentset je me suis aperçu que nous avons un potentiel presque illimité. Ensuite j’ai connu Oreste, je pense de n’avoir submergé de questions personne de même que lui:il connait presque tout! J’ai commencéà m’entrainer en utilisant ses routines et mes techniquesmentalespour augmenter lesprestations. Je lui ai parlé de cette théorie, il a analysé les résultats qu’on a obtenu et il m’a dit que nous avions un message si beau qu’il faudrait le raconter àtout le monde. C’est ainsi que nous avons décidé de révéler Le Secret de l’Esprit et du Corps. FIN Non, nous ne sommes pas fous, et néanmoins l’éditeur à inverti les pages. Nous voulons que ce texte représente la finde votre manière d’être, la finde vôtres plaintes, lafinde vosinsuccès. Nous avons étudiéà fond les potentialités de l’être humain et, bien qu’elles soient infinies, nous avons trouvé le Secretperdupendant les siècles. Le Secret que les champions et les personnes de succès ne te diront jamais.Le Secretest maintenant révélé. Ne pas cherchez à le trouver par vous-mêmes. Il vous couterait temps, argent, patience et erreurs. Nous l’avons déjà trouvé, profitez de notre expérience. Nous avons même appliqué un coût très bas pour le temps utilisé pour faire les recherches et pour l’écrire, puisque nous voulons que le Secretsoittransmis au plus grand nombre de personnes possible, justementen suivant l’essence du Secret. Aujourd’hui l’homme est trop paresseux et loin de la nature pour réussir à découvrir et écouter le Secret. Mais, cependant, plusieurs personnes de succès ontété capables de l’écouter et mettre en pratique. Qu’est-ce qu’il est le succès? Du point de vue de la sémantique c’est le participe passé du verbe “succéder”(prendre la suite). Donc, toutes les fois que turéalises ce que tu t’étais préfixé, tu as eu succès. Il y a beaucoup de moyens qui permettent d’atteindre le succès. Nous n’avons pas la prétention d’avoir trouvé le meilleur. Toutefois, en écoutant et suivant ce que nous décrivons dans les prochaines pages, nous t’assurons la réalisation de tous tes objectifs. Dans un seul mot, nous t’assurons le Succès réel, celui avec la "S" majuscule. Tu peux t’imaginer oùtu veux être, dans deux ans de ce moment, et penser à toutes les choses que tu pourras avoir réalisé, en savant que la route, peut-être, a été longue, mais qui t’a portéjustement à ce que tu voulais, justement à ce que tu esdevenu. Donc tu te tourneras en arrière, tu joindras les pièces du gros puzzle et tu remarqueras qu’ellesjoignentparfaitement, qu’ils ont toujoursjoint, seulement que tu étais trop myope pour t’en apercevoir Cet œuvre est une nouvelle qui inspire. Qui motive et qui fait rêver: l’histoire d’un garçon qui avait perdu son identité et qu’il l’a retrouvéeà travers un travail scrupuleux de deux mentors, il est de même un pamphlet: un pamphlet concernant l’achèvement de pleines potentialités physiques et mentales. Si tu veux réellement maigrir et changer ta vie, donc tourne la page et continue à lire puisqu’il sera la lecture la plus importante de ta vie. Fais à toi même un réel cadeau, dis à toi même: “Je dois connaitre le Secret, Je dois transmettre le Secret, maintenant je dois devenir leSecret!" Suis-nous. Suis-nous et tu ne te repentiras pas. Tourne page et fais devenir le tien “notre”Secret, nous nous voyons de l’autre côté... A ton succès! Oreste et Gianluca. “C’était vraiment nouveau et original ce livre qui faisait aimer vérités anciennes.” Vauvenargues Prologue Ce manifeste qui était en train d’obséder Carlos il ya quelques mois était affichéà une vitrine brillante d’une salle de gym de Rio: "Premier prix 80 mille dollars." Celui qui été habituéàvivre à la journée, avec peu moins de 200 dollars par mois, pouvait seulement rêver ce montant. Et Dieu seul sait à combien pauvres de la faveladeRocinha faisait enviece montant d’argent. Rocinha est un cartier de la Zone Sud de la ville de Rio de Janeiro, au Brésil. Il est une des 700 favelas qui font partie de la ville de Rio. C’est la favela la plus grande du monde et compte plus de 150 mille habitants officiels. Comme il se passe de souvent dans les quartiers pauvres, elle est la proiede luttes entre les gangsdiversesde trafiquants, lesAmigos dos Amigoset lesComando Vermelho, pour prendre le contrôle de la favela. C’était là que Carlos était né et grandi, toujours entre la vie et la mort. Et ce montant pouvait changer sa vie. Carlos n’avait jamais vu cet argent ensemble et il en avait justement besoin. C’était le montant qui lui était nécessaire pour faire une croix sur son passé. Il y avait pensé constamment, jour et nuit. A la fin il avait décidé de s’adresserà lui, l’homme légendaire, celui dont tous en connaissaient les actions et que personne n’osait pas contredire. 1 Je me le souviens ce lundi d’avril. Ici à Rio faisait chaud, très chaud. C’était la journée typique de printemps, où les personnes étaient plus propices à rester allongésà la plage plutôt qu’à travailler dans un bureau avec l’air conditionné. Et je me souviens même de ce coup de fil à mon cartier général, ma "Tanière des Guerriers", une place de retrouve pour tous les amants du fer, pour tous ceux passionnésvieille école. "Allô, c’est Himenes, George Himenes à l’appareil? Le propriétaire de la salle de gymMuscles et Esprit?" Dit une voix faible de l’autre côté du téléphone. "Oui." Je répondais tout de suite "Qui est à l’appareil celui avec lequel j’ai le plaisir de parler?" "Je suis Santana, Carlos Santana. J’aurais un besoin urgent de parler avec vous. Quand puis-je vous rencontrer?" "Beh, si vous n’avez rien de mieux à faire vous pouvez venir me rencontrer même maintenant. Les guerriers du fer ne se reposent jamais!" je disais avec véhémence. C’était comme ça que je connaissais ce garçon bizarre venu des favelas. Il pesait environ 60 kg trempé ou pour un hauteur d’un mètre et quatre-vingt-cinq. Il était le classique ectomorphe pur. Mince, au squelette gracile e avec une musculation sous développée. Il avait les épaules étroites et un torse long et plat. Son poids et le périmètre de la poitrine semblaient être très insuffisants par rapport à la hauteur. En outre les membres inférieurs et supérieurs avaient la même longueur. Il semblait sous-alimenté et apeuré par la vie. "Donc, cher Carlos, comment puis-je t’aider?" "Ils m’ont dit que vous êtes capable de réaliser miracles avec les personnes..." Je m’arrêtais tout de suite "Garçon, fais-toi attention avec les mots. Dieux fait les miracles. J’aide simplement à faire sortir le papillon de sonver. Michel-Ange sculptait la pierre pour ses œuvres, mais les chefs-d’œuvre étaient déjà à l’intérieur de la pierre brute. Il arrondit seulement les coins. Voilà, c’est ce que je fais." Le garçon, hésitant, me regarda avec les yeux écarquillés et il ajouta "Je me fiche de cela! Je dois absolument vaincre la “Compétition Internationale Des Deux Amériques” "Arrête garçon, une chose après l’autre. Je viens de te dire que je ne fais pas de miracles, tu veux vaincre la compétition des haltères américaine la plus importante dans moins d’une année et en commençant sans aucune formation de base ?" Quel type exhilarant. Peut-être qu’il ne s’était jamais vu dans le miroir, je ne lui aurai néanmoins permis de s’inscrire au tournoide bras de fer du cartier. "Vous ne comprenez pas. J’en ai besoin. Voulez-vous m’aider ou non?" il s’empressait de dire, une rage dans les yeux que je n’avais jamais vue d’abord. Le premier instant de confusion s’évanouit peu après: “Garçon, tu n’ arriverais jamais, laisse tomber. Si tu veux faire du sport je peux t’aider mais enlève de ta tête ces galères stupides ”. Il me regarda avec les larmes aux yeux: “vous êtes un bon à rien! Vous ne savez rien de sport! Vous vous limitez à regarder comme je suis maintenant, vous ne réussissez à m’imaginer fort et vous ne réussissez néanmoins à voir,au-delàde ce mon corps,la rage, la motivationet la douleur qui sont dans mon intérieur....” Il faisait le signe pour dire quelque chose d’autre, mais il se tourna et il se démarraitavec un pas décidévers la sortie. Je l’appelais “Garçon! Attends un moment. Quelle serait ce grande motivation? Donc, à quoi bon de vaincre la compétition des haltères américaine la plus importante, veux-tu par pur hasarddémontrer quelque chose à ta fiancée?” "Il ne m’importe rien de vaincre. J’ai besoin du prix de 80 mille dollars en jeu pour sauver mon frère le plus petit de la rue! Mon frère et moi nous sommes nées dans une famille extrêmement pauvre, de même que beaucoup de personnes dans les favelas de Rio. Dans notre favela il y a incursions dela police, le bataillons de la mort, presque tous les saints jours. Je cherche à garder mon frère le plus petit loin des regards de la bande, mais il est difficile. Notre père est mort dans une rafle de la police, tué par un coup vagant direct à un narcotrafiquant qui vivait cinquante mètres après nous. Notre mère, après sa mort, est tombée dans un état de grave dépression et elle avait de la peine à maintenir toute la famille.Les missionnaires de Saint François nous aident, mais ce n’0est pas bon. Je cherche à arrondir en travaillant avec un menuiser ami de mon père, mais le salaire ne me permet néanmoins de m’inscrire à la salle de gym! Mon frère il y a peu de mois qui fait partie d’une bande de dealers contrôlés par Ramires, un de plus grands et impitoyables narcotrafiquantsde notrefavela." Tandis qu’il parlait les yeux lui devenaient brillants, transparents, et je comprenais ce que son cœur éprouvait. La sienne était l’incarnation d’une tristesse d’une histoire pareille à beaucoup d’autres. Les poignets de plus en plus serrés sur ses jambes "Je cherche à lui expliquer qu’en continuant de cette façon il fera mal seulement à soi-même et à nous qui l’aimions, mais il ignore mes suggestions. J’ai cherché à parler avec ceux de sa bande mais j’ai reçu d’abord des avertissements de ne pas fouinerand, ensuite, un nez cassé!" il ferma ses yeux en se souvenant ces expériences désagréables. "Je veux vaincre pour lui et pour notre mère... Je veux les porter loin d’ici! Et vous êtes le seul qui puisse me faire atteindre cet objectif et vous êtes le seul qui ne s’est jamais plié aux abuses etquelesnarcos ..."respectent. Il me semblait différent de brutes habituels qui venaient à la salle de gym. "Garçon, la vie n’est pas facile pour personne. Tu dois savoir que Je serai moi-même à t’entrainer et que tu cracherasd’autre sang. Ils seront les 10 mois les plus difficiles de ta vie. Ta mère t’a donné la vie, je te la reprogrammerais. Je transforme des morveux en vrais hommes, indépendamment de l’âge. Tu deviendras un homme, mais d’abord tu devras retourner enfant, pleurer, demander de la pitiéet personne t’aidera. Tu seras en lutte avec toi même avant d’être prêt à combattre avec le monde. Il n’y aura personne à te soulever de terre. Tu devras le faire tout seul. Tu devras réagir et apprendre à te resoulever sur tes jambes. Je t’apprendrai que dans la vie il ne faut jamais se rendre. Tu ne dois jamais baisser la garde, jamais ne te rendre, jamais ne te ramollir. Comprends-tu, ninos? Tu es capable de résister à tout cela?" "Commençons!" Répondit hésitant Carlos. "Très bien, viens à la salle de gym demain matin prêt, avant d’aller au travail, ici, dans mon arène et nous parlerons à propos de ce qu’il faut faire.Il est tout pour ce moment." Toutefois, peu avant qu’il sortît de la salle de gym, je l’arrêtais. "Dans une semaine tu aurais un contact avec une personne spéciale qui pourra te donner un aide important. Il est un entraineur de l’esprit." "Est-il un psychologue?" ajouta tout de suite Carlos avec une attitude dédaigneuse. "Non, c’est pire. Pour le moment vas chez toi te reposer. Nous nous verrons demain." Je le verraisà travers les portes vitréesde la salle de gym avec les épaules courbées, il semblait sans poitrine. Tête baissée. “Il y aura beaucoup de travail à faire ” je pensais. Le premier qui aurait dû croire de pouvoir y réussir devrait être justement lui-même. 2 Le jour après Carlos arriva ponctuel à la salle de gym. Il vêtait une veste de sport, chaussures de gym et iltrainaitune grosse bourse. "Pour l’amour de Dieu, fiston, qu’est-ce qu’il y a dans ce grande bourse?" Je lui disais. "Beh, j’ai pris tout l’argent que j’avais mis à part et je l’ai dépensé pour l’habillement et pour cela...c’est le dernier produit en fait de supplémentation, la ceinture de contention pour les poids, quelque livre que j’ai porté pour vous le faire voir et les vêtements de rechange..." "Mmh, d’abord tu peux me tutoyer, nous partagerons le temps et les émotions ensemble et il est important que tu me voix comme un ami. Ensuite, je pense que cette session sera totalement dédiée aux explications." "Mais comment, on ne commence pas? Nous avons peu de temps à notre disposition!" Dit avec véhémence le petit garçon "Carlos, Carlos, j’ai entrainé beaucoup de personnes en difficulté avant toi. Je connais le temps qu’il faut pour devenir plus fortes. Je sais que sans une bonne base mentale tu seras destiné à faillir et je sais que tu, dans ce moment, as beaucoup de convictionserronées." Je le pressais tout de suite. "D’abord je ne veux pas te voir jamais entrer ici avec ces chaussures de fitness boy. Ne jamais te permettre de profaner ce temple. Tu sais qu’ici les meilleurs gladiateurs et pionniers de notre sport aimé ont lutté? Commence à sentir d’abord leurs esprits à ton intérieurpendant l’entrainement! Endosse-toi un vêtement décent quand tu viens ici. Mets ces chaussures-ci!" Je disais en jetant à ses pieds des chaussures de travail communes avec la pointe renforcée en fer. Carlos se pliait pour les prendre en faisant une grimace de dérange "Ouch, mais qu’est-ce qu’il veut dire... Comme elles sont lourdes! A quoi servent-elles?" "Elles servent à te faire revenir à la maison avec tes pieds! Si par accident un disque de 25 kilos devait tomber sur les doigts de tes pieds, tu seras forcé à marcher sur les talons pour le reste de ta vie, et il ne serait pas une belle scène à regarder ". Carlos, avec le visage bouleversé, endossa rapidement les chaussures de travail. "Bien, la première leçon sera dédiée à la "Libération des ordurescérébrales". Explique-moi comme tu t’es entrainé pendant cette période, si tu l’avais jamais fait, quel a été le soutient avec l’alimentation et raconte-moiton style de vie général." Je lui enviaisà raconter. "Oui, j’ai justement porté des livres avec moi pour vous montrer..." il ouvra la bourse pour prendre quelques livres dont la couverture ne promettait rien de bon. "Mmmh, Je comprends. Et, en observant ces textes je pourrais comprendre quel a été ton entrainement?" Je répondistout de suite. "Oui, j’ai suivi le programme du super champion Mr. Olympia pour bras d’enfer, ensuite cet autre programme du pompage quantique, de Mr Univers et..." dit tan dis qu’il prenait avec beaucoup d’enthousiasme toutes ces revues patinéesde sa bourse et les vomit sur la table. "Pour l’amour de Dieu fiston, ça suffit. Je t’ai déjà dit que c’est un temple? Tu es en train de torturer les âmes des anciens guerriers, en outre que mes sens, avec ces discours! Montre-moi ta routine la plus récente et ton journal alimentaire". Je disais harassé. Il fouillait dans la bourse qu’il avait porté avec lui et il prit une fiche plastifiée sur laquelle je ne voyais pas les kilos soulevés et il ajouta qu’il ne savait pas ce qu’il était un journal alimentaire et qu’il avait toujours mangé quand son instinct lui avait dit qu’il était l’heure de manger. Résigné, Je soupirais et disais "Voyons ce que tu as combiné dans la dernière période." Il me prenait presque froid pour cela qu’il y était écrit! "Développé au banc horizontal à la smith machine 6 sets de 10, peck deck 5 sets de 12, croix au câbles 5 sets de 20, développé à la press machine 5 sets de 8 répétitions, leg extension, sissy squat, poussées du bas aux câbles, french press...il est mieux que je m’arrête ici, aujourd’hui les délusions ont été trop nombreuses. Mon pauvre corps ne pourrait pas supporter encore. Asseyes-toi et écoute, donc..." "Mais qu’est-ce que c’est qui ne va pas? Le coach super pompé de ma vieille salle de gym m’a dit que c’est comme ça qu’il a grandi. La leg extension isole le muscle et ensuite avec la sissy squat je le détruis!" Affirmait convaincu Carlos. "Carlos, écoutes-moi, la seule chose que tu as détruit et ton bon sens. La “leg extension suck” et, ensuite, comme fais-tu à réaliser un exercice appelé sissy squat? Il s’agit d’un exercice pour petites filles. J’ai seulement quatre mots pour toi 'tais-toi et squat!' Tais-toi et réalise le squat! La sissy fuck contre un beau squat 'ass to grass'fessespar terre. Comprends-toi? Maintenant, Je veux être très sincère avec toi. Jusqu’à ce moment tu as seulement perdu ton temps. Ce programme est ordure. Asseye-toi et écoutes-moi soigneusement. Je suis en train de t’expliquer leSecretperdu de l’entrainement. Celui qui a forgé milliers d’athlètes de fer. Je te ferais rétablir dans la catégorie des hommes. Là où la beauté était force et la force était le domaine par excellence sur toute autre créature de l’univers. Tu es prêt? Nous pouvons bien commencer maintenant. 3 Tu dois savoir que j’ai origines américaines. Ce sont des origines très anciennes et on raconte que mes antennates descendent directement d’anciens guerriers. Il y a du temps que dans la famille on transmetunehistoire. Il y a environs 30 ans, 2 jumeaux sont nés dans un hôpital d’un petit pays rural de la Russie illimitée. Tous les deux étaient des personnes avec capacités moyennes, mais tous les deux avaient une forte personnalité et tous les deux avaient des objectifs très forts dans leur esprit. Ils ont grandi ensemble jusqu’à ce qu’ils aient épousé et allé à vivre loin avec les femmes respectives.Ils ont perdu ensuite de vue. Après beaucoup de temps ils ontrencontré à une réunion familiale. Les deux jumeaux étaient encore beaucoup ressemblants. Ils avaient un travail similaire et tous les deux avaient des fils et un beau mariage. En outre, tous les deux avaient muré une forte passion pour la culture physique. Mais il y avait une différence. Un d’eux était énormément plus grand, plus fort et avec des muscles plus définis de l’autre. Quant aux deux jumeaux je dois te dire qu’ils avaient commencé ensemble l’entrainement physique. Qu’est-ce qu’il a rendu si différent leur aspect? La connaissance. La juste connaissance et une application constante. Je ne peux pas te promettre que le succès sera immédiatement le tien si tu commenceras à suivre mes instructions. Mais je peux te garantir que tu feras un voyage fascinant à la recherche de tes potentialités et que je te donnerais tous les moyens nécessaires pour être excellent. Il sera ensuite ta responsabilité de les mettre en pratique et d’agir. Et, qu’est-ce que nous a enseigné l’histoire, garçon? Jusqu’au début des siècles l’homme a toujours grandi avec la surcharge progressive. Connais-tu le principe Kaizen? Il m’a été transmis directement par le dernier guerrier samurai japonais. D’après ce principe dans ta vie tu dois toujours t’améliorer, constamment, même si tu fais un pas en arrière, tu dois ensuite en faire deux en avant. On raconte qu’à l’âge de la grande Rome conquérante il y avait un guerrier très valeureux et craint. Tu dois savoir que ce guerrier s’entrainait en transportant un jeune veausur ses propres épaules le long d’un parcours d’unstade. Chaque jour, dans le silence de son champ, il prenait ce veausur ses épaules et il parcourrait son tragi. Jour après jour le veaugrandit, de demi kilo, un kilo par jour, constamment. Et chaque jour le guerrier continuait son entrainement. Il ne s’apercevait presque que le veau était en train de devenir un grand taureau adulte puisque lui-même devenait constamment plus fort en s’habituant au poids changeant de l’animal. Quand après un pair d’années celui qui était défini le plus fort gladiateur qui avait jamais piétiné le sable de l’arène venait à le défier, il le trouva qui marchaitheureusement avec un taureau sur ses épaules! Tu ne peux néanmoins imaginer sa réaction. Ondit qu’il est encore en train d’échapper. Je pense que peut être que la légende de la marathone est née de cet évènement! Et bien, cet homme-là ne réussissait pas à voir outre son nez. Il voyait seulement son geste athlétique de force brute sans réussir à comprendre comme il avait été possible. Il voyait le but et non pas tout le parcours pour l’atteindre. Tout succès semble plus facile une fois qu’on l’ait atteint, mais il n’est jamais précédé par un parcours linéaire, tu peux même trébucherle long du chemin, mais si le but est là, fixe dans l’esprit, avant ou après tu l’attendras. Sans doute notre guerrier s’était entrainé pour atteindre ce résultat. Конец ознакомительного фрагмента. Текст предоставлен ООО «ЛитРес». Прочитайте эту книгу целиком, купив полную легальную версию (https://www.litres.ru/pages/biblio_book/?art=40850029&lfrom=334617187) на ЛитРес. Безопасно оплатить книгу можно банковской картой Visa, MasterCard, Maestro, со счета мобильного телефона, с платежного терминала, в салоне МТС или Связной, через PayPal, WebMoney, Яндекс.Деньги, QIWI Кошелек, бонусными картами или другим удобным Вам способом.
КУПИТЬ И СКАЧАТЬ ЗА: 601.11 руб.